lundi 19 février 2018

TriBottage

Pour deux euros, pendant les vacances scolaires, un bus dessert chaque jour
la station des jeux du cinquantenaire. Ce serait dommage de ne pas en profiter.Une seule obligation: être de retour à midi pour redescendre. Pas de grande bambée envisageable. De quoi se faire plaisir tout de même.
 Le brouillard présent hier toute la journée s'est dissipé et ne laisse que des arbres chargés de givre.
 Il fait froid et la neige devrait être de qualité dans les versants peu exposés au soleil.
Juste pour la mer
Les Vans sont tracés dans tous les sens, j'oublie.
Comme souvent la Botte est oubliée. Tricotage donc sur ses pentes encore vierges.
Trois passages par le sommet (ceci expliquant le navrant jeu de mots du titre) et retour à mon carrosse pour midi.

mercredi 14 février 2018

Herbe(y)s sous la neige.

Encore une chute conséquente sur Herbeys, l'occasion de visiter à ski les alentours de la maison que je ne connais pas encore.
Départ du "refuge".
 pour quelques boucles
 dans les prairies
  Pas de chevreuils, aujourd'hui
 qui restent probablement en forêt.
Demi tour avant d'arriver au village. Du ski campagnard à 500m, sympa.

mardi 13 février 2018

La trace

- 9°C à Herbeys ce matin, -15 annoncé à Chamrousse. Il a neigé une grande partie de la journée hier, demain "le peintre" repasse pour une couche de blanc,  il faut profiter de ces conditions parfaites ( en faisant gaffe quand même). Il est des sorties où l'on sait que le plaisir de la descente sera aussi intense que celui de la montée. C'est le cas aujourd'hui.
 Ambiance fraiche en effet à1700m mais l'air est sec, la doudoune retourne rapidement dans le sac.
 Il y a entre 20 et 40cm de neige fraiche (plus dans certains secteurs), c'est un régal que de faire la trace dans ce décors de carte postale.
 Au dessus des lacs Achard

 Le col de la Botte et son sommet pas encore "crayonné". Étant seul et bien sur sans matériel de sécurité, j'hésite mais
me dirige vers les Vans, encore vierge de traces de descente. C'est rarissime.J'arrive au sommet avec seulement une trace devant moi. Pas le temps de remercier le traceur qui plonge dans le couloir Nord.
 Quelques photos de la lointaine Meije, en passant par les Grandes Rousses,
 au tout proche Sorbier. A moi la page blanche...

 Il n'y a rien à jeter
jusqu’au col des Leyssines.
Un petit smiley qui résume bien ma journée.(et ma fringale). Réalisé sans trucage.

samedi 3 février 2018

"Le serre du chat pendu"

Le choix de la balade aujourd'hui est autant fait en fonction de la météo possiblement meilleure un peu plus au sud, que du nom loufoque qui rappelle l'excellent bouquin de Paasilinna: "La forêt des renards pendus".
On imagine des rites bizarres où les sorciers par nuit de pleine lune...
 Le soleil est bien présent au départ
 mais rapidement nous sommes avalés par un brouillard
 givrant
 Cela ne dure pas, le soleil
 est de retour pour la fin de ce tranquille petit tour.

 Pas de chat suspendu aux branches mais une harde de sangliers, traçant dans la poudreuse, bien alignés les uns derrière les autres.
 Pas aussi incongru qu'un matou en mauvaise posture mais tout de même à cette époque, il n'a rien à faire là lui non plus.
 Retour en arrière,là encore, au départ de la journée.
 Respect pour toutes les gueules noirs
qui descendaient chaque jours au fond.

jeudi 1 février 2018

L'oublié

Pas besoin de webcam aujourd'hui  pour savoir qu'il fait grand beau en haut. Demain non plus ce ne sera pas la peine, c'est la fin de l'anticyclone et la promesse d'une nouvelle couche de poudre. Hier sur le Conex les versants Nord étaient encore poudreux, chez le voisin les conditions devraient être semblables.
 Le Conex Sud. Difficile à imaginer aucun portage jusqu'aux Arnauds et pourtant c'était le cas.
 Côté Tabor, Perollier et Taillefer
 Les grands
 du Vercors
 ou du Dévoluy
"Mon beau sapin" non?
 Premier passage au sommet et descente sur les rives Est Nord Est en visant la transfo: raté c'est rester poudreux. Faut faire avec.
 Retour au sommet pour la face Nord. Cette face est très rarement skiée. Aucune trace aujourd’hui (et c'est souvent le cas) malgré les 25 cm de poudreuse sur les presque 400m  de dénivelé de cette pente assez soutenue. Il est vrai que le sommet n'est pas majeur(altitude 1750m), que la partie "ski de fond" est un peu fastidieuse, le dénivelé peu consistant. Il faut être prudent tout de même car  elle est soumise à de forts vents et une plaque avait emporté il y quelques années un groupe de "gros pieds".
Qu'elle reste dans l'oubli, c'est parfait. J'ai d'ailleurs oublié son nom....


mardi 30 janvier 2018

Au dessus

Inutile de regarder les webcams locales, l'anticyclone est installé et la grisaille qui stagne en vallée ne laisse aucun doute: en haut il fait beau! Je vais aller vérifier quand même.
 Départ des Arnauds au dessus de Laffrey pour une traversée longue et panoramique du Conex 
 de Beauregard(vue de la Peyrouse)
 à la Peyrouse(vue de Beauregard)

  Vu cent fois


mais pas mieux.
 La bergerie

 et son enclos
 La neige malgré la faible altitude est
bien agréable à skier surtout au Nord

 Pas trop de vent mais assez pour voir quelques papillons. Demain il annonce grand beau en montagne. C'est sur ça ?????....